Un Bayern qui explose les records et une equipe d’Arsenal façon roulette russe.

Munich dans toute sa splendeur

Avec une série de 13 victoires consécutives toutes competitions confondues, 41 buts mis et seulement 4 encaissés, les joueurs de Pep Guardiola aborde le match avec une sérénité et une confiance qui ne peut leur être que bénéfique. Après une saison 2012-2013 pleine de réussite et de record, les munichois ont encore faim de victoire et compte bien assoir définitivement leur suprématie.

 

Enfin, le stratège espagnol dispose de l’ensemble de son effectif en forme et prêt à en découdre.

Les joueurs ont gardé en tête la tentative avorté d’exploit de l’an dernier et semble essayé de garder la tête froide cependant….

Un Arsenal Outsider mais…

…Les londoniens ont failli créer l’exploit l’année dernière. L’arrogance des munichois avait failli leur couter la qualification. Le match aller à clairement montrer qu’Arsenal était capable de nous mettre en difficulté, encore une fois. L’equipe marque beaucoup de but et perd sur des scores qui dépassent rarement les un but d’écart.

En revenche, l’effectif n’est pas au complet. Laurent Koscielny n’a pas pu jouer ses deux derniers matchs. Ozil, quant à lui, a fait un bon match samedi et pourrait revenir en bonne forme physique et mentale.

Arsenal oui mais Arsenal l’inconstant. Arsenal qui cède devant les grandes équipes. C’est le coté obscur de la team londonienne cette année. Longtemps 1er du championnat cette saison, les joueurs d’Arsène Wenger ont courbé l’échine face aux grosses écuries et perdu bêtement contre des plus petites. Ce qui les ramène aujourd’hui à la place de troisième qui leur va bien au vu de la performance inégale.

Conclusion

Le Bayern part favori mais son trop plein de confiance pourrait lui jouer des tours…Arsenal n’a plus rien à perdre et va se lancer dans la bataille avec force et ferveur. Attention à la surprise à Munich, tout ça pourrait se transformer en douche froide.

 

%d blogueurs aiment cette page :