Pour Rui Vitoria, Benfica veut « sortir le Bayern, quel que soit son niveau » en misant sur un mélange d’inscouciante jeunesse et d’expérience ».

Comme les Bavarois, Benfica possède 5 points d’avance en championnat (23 victoires en 28 journées) et son entraineur se dit « heureux de voir la solidarité et le bonheur qui se dégage de son groupe pendant les matchs ». Le techncien lisboete indique avoir déjà réalisé quelque chose de grand en parvenant en 1/4 CL (en éliminant le Zénith NDLR) mais estime que tout est possible avec une bonne préparation, de bonnes analyses de l’adversaire et avec l’état d’esprit qui anime son groupe.

%d blogueurs aiment cette page :