Le Bayern est assuré de terminer les matchs allers en étant champion d’automne. Mais les bavarois reviennent de loin après un début de saison chaotique ayant vu l’éviction de Carlo Ancelotti, remplacé par Jupp Heynckes.Ce dernier, tout en se félictant des résultats actuels, a aussi admis qu’avec autant de blessés, le Bayern ne pouvait pas toujours jouer comme face au PSG (3-1).

Cette réserve du technicien allemand s’appuie aussi sur les situations nouvelles de Sven Ulreich (douleurs aux adducteurs, et non aligné samedi par précautions), et de Robert Lewandowski qui se plaint de douleurs à la rotule… La trêve hivernale fera le plus grand bien, même si elle sera raccourcie pour cause de coupe du monde…

%d blogueurs aiment cette page :