Une image, un symbole : Sven Ulreich, décrié, critiqué sous l’ère Ancelotti, ne cesse de progresser. Le gardien n°2 s’est encore illustré samedi en livrant une partie de bon niveau, en faisant plusieurs arrêts décisifs dont un pénalty stoppé, donnant la victoire aux siens.Les performances de Sven sont telles que son nom circule pour la NM en tant que n°3. Même si cela semble enrore prématuré (le retour de Neuer renverra Ulreich sur le banc), le gardien a gouté au poste de n°1 et il n’a pas caché ses envies de pouvoir jouer régulièrement… et donc ailleurs qu’à Munich… A suivre.

%d blogueurs aiment cette page :