Le Bayern a passé sans encombres l’obstacle Cottbus (D4) lors du 1er tour de la coupe d’Allemagne. Que retenir ? Rien, au regard de la faible adversité de l’ancien pensionnaire de Bulli, descendu en régional Liga. Un match plaisant que les bavarois auront remporté sans forcer. Simplement, ce Bayern version Kovac opus 2 reste stéréotypé, et la perte de Robbéry est criante. Hormis Coman qui percute, déborde, dribble, provoque, centre en apportant le danger, et Thiago un peu esseulé au centre, l’animation offensive reste limitée, ce qui illustre les appels de Lewandowski pour recruter.

Ce Bayern est limité, tant quantitativement que qualitativement. Si Pavard et Süle (peu sollicités) ont eu de belles couvertures avec de belles coupures de trajectoires, aucun joueur n’est sortit du lot, si ce n’est Thomas Müller qui n’apporte strictement rien. Sur son aile droite, il reste incapable de déborder, se limitant à être un ancrage offensif (en étant ailier…).

Si le Bayern n’enrichit pas son effectif et si Kovac s’obstine sur certains schémas de jeu, le Bayern risque d’avoir un réveil pénible » dans quelques semaines… Et cela pourrait arriver très vite.

https://fcbayern.com/en/news/matchreports/2019/08/match-report-dfb-cup-r1-energie-cottbus—fc-bayern-120819

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils