Favori et souhaitant offrir un dernier titre à Jupp Heynckes, le Bayern aura une fois encore dominé son sujet… et perdu. 2 barres et un pénalty non sifflé auront mis fin aux espoirs bavarois… Une possession de balle, des occasions franches, mais au final c’est l’Eintracht Francfort qui engrange la coupe d’Allemagne après des décennies de disette (1-3). Quand on regarde l’équipe qui s’est inclinée samedi soir, on peut quand même s’interroger : des changements devront être opérés la saison prochaine…

%d blogueurs aiment cette page :