Titularisé pour la première fois depuis son arrivée en Bavière, le colombien a fait l’étendue de toutes ses qualités hier soir à Gelsenkirchen. Impliqué dans les 3 buts (à l’origine du centre provoquant la faute de main = pénalty ; buteur ; passeur pour le but de Vidal), James aura montré ses capacités d’adaptation qui va immanquablement rendre le jeu bavarois plus technique. Sa complicité avec Muller est déjà évidente. Son ballon piqué pour Vidal aura été une offrande que le chilien transformera en but, ponctuant une soirée aboutie (malgré quelques frayeurs défensives sur des contres).

%d blogueurs aiment cette page :