Comme la saison passée face au même adversaire, des décisions arbitrales contestables et contestées ont pollué cette demie finale. Kicker n’a pas hésité à s’interroger sur la main non sifflée : sur un centre de Kimmich, Marcelo (toujours lui) touche le ballon dans sa surface avec un avant bras décollé. Penalty ? L’arbitre Kuipers ne sifflera pas, et la photo de Kicker met en exergue le fait que 3 arbitres – idéalement placés – ont vu l’action: il reste étonnant que la main n’ait été vu par aucun des hommes en noir (jaune). Après, même si un pénalty avait été accordé, rien ne dit qu’il aurait été transformé et que le Bayern se serait qualifié, mais le match aurait pris une autre dimension à la pause, le Bayern aurait alors refait son handicap de l’aller à la pause en menant 1-2 à Bernabeu.

Après la saison dernière (expulsion sévère de Vidal, pas d’expulsion de Casemiro et 2 buts hors jeu de Ronaldo), le sort s’acharne et une fois encore, la Réal Madrid se qualifie sans convaincre et sans le mériter. Pour Jupp Heynckes, le Bayern était la meilleure équipe sur les 2 rencontres, mais elle n’ira pas en finale… la faute à un manque d’efficacité d’abord et à des erreurs défensives impardonnables à ce niveau de compétition.

%d blogueurs aiment cette page :