Victoire 0-2 pas vraiment rassurance à Athènes. 60 premières minutes insipides avec des bavarois incapables de créer le danger malgré une possession très supérieure. Mais en 3 minutes, les hommes de Kovac allaient se mettre à l’abri par Martinez (61ème) puis Lewandowski (63ème). Ce dernier a manqué de peu le doublé mais le Bayern aura continué de pousser pour une victoire plus due à la faiblesse grecque qu’au talent munichois. A noter la convaincante prestation de Gnabry sur l’aile gauche en remplacement de Ribéry (blessé, vertèbres). Il reste encore du travail… avant le prochain gros test de novembre (le Klassiker… à Dortmund).

%d blogueurs aiment cette page :