En humiliant Schalke, le Bayern Munich a poursuivi sa mainmise totale sur la Bundesliga, où il a remporté ses 15 derniers matches et reste invaincu en 48 rencontres, en approche tranquille vers un 24e titre national attendu au plus tard en fin de mois.


Mais le géant bavarois a semblé aussi vouloir impressionner ses rivaux européens tels Arsenal, attendu à l’Allianz Arena le 11 mars, ou le Real Madrid, ancien rival du coach Guardiola qui avait passé un 6-1 au pauvre « Mineurs » trois jours plus tôt.
La messe était dite dès la première demi-heure de jeu : Alaba allumait le feu sur un coup franc détourné par le mur (3e), Robben s’offrait un doublé (15e, 28e) de son pied gauche magique et Mandzukic plantait d’un coup de tête son 14e but de la saison.
Après cette première période à sens unique (80 % de possession !), sous le regard d’un Ribéry toujours spectateur, Schalke a montré quelques velléités, sauvant l’honneur grâce à un ballon détourné dans ses buts par Rafinha, deuxième but encaissé en 2014, toute compétitions confondues. Mais le club de Gelsenkirchen devait finir à dix après l’expulsion de Papadopoulos, sanctionné pour une faute dans la surface.
Ce dont profitait Robben pour signer un triplé (77e), le 31e but toutes compétitions confondues du Bayern depuis le début de l’année !

Source : AFP

%d blogueurs aiment cette page :