Si Karl Heinz Rummenigge a été à la fête ce soir pour son anniversaire (fêté au coup d’envoi avec un orchestre bavarois dans la pure tradition locale), son équipe ne l’aura pas été ce soir (à la fête) face à Augsbourg (1-1). La faute à un grand gardien en face (Andréas Luthe) mais aussi à l’alchimie de Niko Kovac qui n’a pas fonctionné. Goretzka en latéral et Wagner en pointe, les Ribéry, Lewandowski, James et autre Thiago débutant sur le banc. Plusieurs tentatives de Sanches, mais aussi Gnabry, sans succès, les bavarois devant s’en remettre à Arjen Robben en début de seconde période. Les rentrées de Alaba, Ribéry et Thiago, à la place de Goretzka, Gnabry et Wagner, auront redonné du volume de jeu mais les bavarois auront laissé passer leur chance (un but refusé à Ribéry suite à un hors jeu de Müller) jusqte avant que Félix Götze, un ancien de la maison, n’égalise sur une inhabituelle faute de main de Manuel Neuer. Un nul sans conséquences, aux enseignements peu évidents. Le Bayern reste leader, 2 points devant le séduisant Werder qui s’est défait du Hertha, futur adversaire des munichois.

%d blogueurs aiment cette page :