Saisissante image que la traditionnelle parade sur le balcon de l’Hôtel de ville de la Marienplatz… Des sourires de circonstances, mais le cœur n’y était pas vraiment. Après avoir rêvé d’un triplé (Bulli/DFB Pokal/LDC), le Bayern doit se « contenter » d’un énième titre de champion agrémenté de nombreux regrets. Le manque de réalisme et d’efficacité du Bayern aura montré – une fois encore – ses limites. La saison est réussie en étant l’œuvre d’un homme Jupp Heynckes. Mais des divergences au sein du board, et des troubles au sein du vestiaire (Robert Lewandowski) ont pollué la saison. Le Bayern a des décisions fortes à prendre ou à assumer.

%d blogueurs aiment cette page :