The Best bookmaker bet365 Bonus

Цени за дървен материал ЕМСИЕН 3

Rapport du match: Bayern München - Bayer Leverkusen | Journee 9 | Bundesliga 12-13

Bayern München vs Bayer Leverkusen
1 2

Plus d'informations

Date du match : dimanche 28 octobre 2012
Heure du match : %13:%Oct h

Titulaires

Attaquant
Gardien
Defenseur
Milieu

Entraineur

Remplaçants

    Événements

    But

    • 42'

    Cartons Jaunes

      But CSC


         Résumé

        Il fallait que bien cela arrive un jour. Après avoir battu le record du plus grand nombre de victoires consécutives (8) en début de Championnat, en Bundesliga, le Bayern a été stoppé net, dimanche par Leverkusen (1-2). S'il se doutait bien qu'il ne gagnerait pas tous ses matches de la saison, le club bavarois n'envisageait en revanche sûrement pas qu'il tomberait contre un adversaire qui n'avait plus gagné à Munich depuis 23 ans (ndlr, octobre 1989). Avec la défaite dans l'après-midi de l'Eintracht Francfort, à Stuttgart (1-2), les favoris n°1 pour le titre espéraient plutôt accroître leur avance en tête. Au lieu de ça, c'est Schalke 04 qui sort grand vainqueur du week-end en revenant à quatre points du leader, qui ne change pas.

        Retour de Robben

        Privés de Franck Ribéry, touché à une cuisse, mais avec Arjen Robben de retour après un mois d'absence, les hommes de Jupp Heynckes ont rapidement compris que la partie ne serait pas facile. Opposés à une formation aussi solide en défense qu'agressive dans les duels, les partenaires de Mandzukic ont aussi très vite constaté que le gardien adverse était dans un grand jour. Déjà décisif devant Schweinsteiger dès les premières minutes (2e), puis à nouveau auteur d'un bel arrêt devant le grand Croate (14e), le jeune Bernd Leno a d'entrée mis les siens en confiance, comme il a fait douter le grand Bayern. Le but refusé à Kiessling pour une faute de Wollscheid (28e) aurait dû mettre ensuite la puce à l'oreille des Bavarois. Cela ne se présentait pas vraiment de la meilleure des manières...

        Boateng contre son camp

        La sanction est finalement tombée juste avant la pause pour Munich, sur un contre d'école mené à toute vitesse par le trio Rolfes-Schurrle-Kiessling. L'attaquant international allemand a conclu le mouvement avec sang-froid et précision (42e). A ce moment-là, le Bayern était mené pour la deuxième fois seulement de la saison après les sept minutes concédées à Stuttgart lors de la deuxième journée (victoire 6-1 à l'arrivée). Mais invaincu à domicile depuis des lustres et après onze succès d'affilée à l'Allianz-Arena, il n'était pas question pour l'ogre bavarois de baisser les bras. A la reprise, Shaqiri a donc fait son entrée, quelques minutes avant Robben (59e). Les vagues rouges ont dès lors déferlé sur la surface du Bayer, à mesure que les chutes de neige s'intensifiaient. Kroos (49e) puis Shaqiri (61e) tentaient leur chance avant que Pizarro n'offre enfin la balle d'égalisation à Mandzukic de la tête (77e). Le plus dur était fait, croyait-on. Mais c'était sans compter sur un ultime sursaut des visiteurs qui poussaient Boateng à marquer contre son camp (87e), poussé à la faute par Sam. Le pire des dénouements. - H.S.

        Online bookmaker Romenia bet365.ro

        Best bookmaker bet365 register