Le 11 décembre dernier, le Bayern Munich s’est retrouvé confronté aux charmes des tirages au sort. Après avoir terminé à la deuxième place de leur groupe, les Bavarois prétendaient à affronter Barcelone, Liverpool ou encore les deux équipes de Manchester. Le destin en a voulu autrement, et a plutôt récompensé les Munichois qui vont défier le Besiktas d’Istanbul qui n’a jamais été aussi loin en Ligue des Champions.

Occasion en or, ou cadeau empoisonné ? Pour ceux qui ne connaissent pas encore les Aigles Noirs, nous allons vous montrer que le Bayern doit tout de même faire attention à ne pas tomber dans le piège de la facilité. Après ça, les dés seront jetés le 21 février prochain – date avant laquelle vous pourrez miser sur ce match de Champions League en passant via le site, https://www.pronostiquer.be/.

Connaissez-vous parfaitement le Besiktas ?

Le championnat de Turquie est plutôt bien côté en Allemagne. Beaucoup d’entre vous connaissent sans doute déjà la réputation du Besiktas. Autrement, nous vous invitons à découvrir ce club où la passion pour le football dépasse tous les entendements.

Fondé en 1903, le club de Besiktas fait partie des plus populaires en Turquie avec ses rivaux historiques de Galatasaray et du Fenerbahçe. D’ailleurs, ces rencontres sont diffusées dans le monde entier et attirent de nombreux amateurs de foot qui adorent particulièrement les ambiances surchauffées. Si l’on regarde les différents palmarès, le Besiktas fait moins bien que ses rivaux avec seulement 15 titres de Süper Lig. Néanmoins, les Aigles Noirs ont remporté deux succès consécutifs depuis la saison 2015-2016.

Un effectif de qualité sur le papier

Ce n’est pas un hasard si le Bayern Munich se trouve sur la route des Turcs du Besiktas. En effet, les récents succès du club d’Istanbul ont attiré quelques joueurs importants sur la scène européenne. De quoi construire une équipe armée pour défier les plus gros en Ligue des Champions.

La défense du Besiktas est d’ailleurs composée deux trois anciens « rocs » du championnat espagnol. Avec Pepe, Medel et Adriano, Istanbul n’a encaissé que 5 buts lors de la phase de poule de Champions League. Leur milieu de terrain est aussi composé de joueurs très techniques tels que Quaresma, Özyakup, Lens et Talisca. Seule ombre au tableau, le meilleur buteur du Besiktas est parti cet hiver du côté d’Everton en Angleterre. Sans Cenk Tosun, les Aigles Noirs devraient aligner Negredo à la pointe de l’attaque.

All-in sur la Champions League ?

Du côté du championnat de Süper Lig, le Besiktas est encore bien loin de réaliser le triplé. Distancés de 5 points par le Galatasaray, les Aigles Noirs se retrouvent à la 4ème place du classement à la mi-saison. Beaucoup de matchs nuls sont venus assombrir les 10 victoires du club de la capitale.

C’est pourquoi, le Besiktas va sans doute se concentrer sur la Champions League. Depuis la refonte de la Ligue des Champions, jamais les Turcs n’avaient été aussi loin dans la compétition. Ceci est notamment dû à leur parcours exemplaire en phase de poule. Invaincus face à Porto, Leipzig et Monaco, les joueurs du Besiktas pourraient embêter le Bayern sur les deux rencontres à venir.

%d blogueurs aiment cette page :