Toni Kroos
Vous espérez toujours que vous allez marquer, vous essayez, mais l’important c’est que l’équipe ait obtenu le résultat qu’elle souhaitait. Nous l’avons fait et nous sommes très satisfaits. Bien sûr, ça se ressent lorsque vous jouez à un de plus sur la pelouse. Mais d’un autre côté, je pense qu’après les cinq premières minutes, alors que nous n’étions pas vraiment dans le match, nous avons pris l’avantage alors qu’Arsenal était encore au complet.

Nous avions gagné 3-1 le match aller l’année dernière, ici, et le match retour a été beaucoup plus serré alors nous sommes avertis. C’est la raison pour laquelle rien n’est joué après cette première rencontre.

Mario Götze
S’imposer deux buts à zéro à l’extérieur pour le match aller, c’est toujours avantageux, et je pense que nous pouvons être très, très satisfaits. Mais nous devons rester concentrés pour le match retour. On va devoir tout donner à nouveau pour atteindre le tour suivant. Mais on peut savourer cette victoire à l’extérieur. Arsenal a très, très bien joué et je pense que le plus important c’est de rester pleinement concentrés sur ce match retour. En attendant le match retour, nous pouvons passer le temps en visitant www.gamingclub.com/ch où vous pouvez gagner au moins quelques choses sur le blackjack, de roulette ou de machines à sous. Il est même possible de jouer sur votre ipad ou votre iphone avant et pendant le match retour ou à la mi-temps pour aider vos nerfs!

Dante
Je pense que nous n’avons pas bien démarré le match. La Champions League, c’est du haut niveau, mais nous sommes parvenus à gagner cette rencontre finalement, alors nous sommes heureux. Arsenal est une équipe qui est très, très forte. Il faut admettre qu’elle a mieux commencé la rencontre que nous. Mais ce sont des choses qui peuvent arriver et ce qui est important c’est que nous soyons parvenus à nous ressaisir et à revenir dans le match. Nous avons fait preuve de caractère. Nous ne nous sommes pas cachés, et c’était important pour nous de nous montrer. 

À l’avenir, il y aura de mauvais matches, et l’important c’est de démontrer sa personnalité et de sortir du terrain la tête haute. Le match retour de l’année dernière a montré qu’il fallait toujours rester très vigilant. On va tout faire pour que le résultat de l’an dernier au retour ne se reproduise pas cette fois.

Arsène Wenger, manager d’Arsenal
On a commis de grosses erreurs, mais l’état d’esprit a été absolument fantastique. Le penalty manqué a tué l’ambiance. On a été réduits à dix et on a souffert physiquement. Ce soir, on a montré de la qualité, mais au final, on perd.

Je suis frustré car ce fut un grand match jusqu’à la mi-temps, puis il n’y a plus eu de match. Le match a tenu toutes ses promesses au début, et en deuxième période, ce n’était pas le même match. On a été pris en contre sur le deuxième but. On va tout tenter au retour, on ne sait jamais.

Il fallait essayer de conserver le 0-0 et de tenter notre chance sur un coup de pied arrêté ou un contre. On manque un penalty, que dire ? Eux aussi en ont manqué un, mais je regrette le nôtre évidemment. On avait besoin de ça car on a pu voir que le Bayern était dans les cordes en début de partie. On a eu trois bonnes occasions en 15 minutes.

Ce n’est pas fini, on va se battre jusqu’à la fin. On savait à la pause qu’il fallait conserver le 0-0 et voir la suite. On a gagné au Bayern la saison dernière, on va essayer de faire la même chose.

Josep Guardiola
Pour bien jouer, il faut avoir le ballon. La clé, c’est la possession. On doit avoir le ballon, sinon on a des problèmes. C’est ce qu’il s’est passé lors des 15 premières minutes. On a perdu le ballon trop vite, et ça, il ne faut pas le faire contre une équipe comme Arsenal. Après le penalty manqué de Mesut Özil, on a pris le contrôle du ballon et du match. À onze contre dix, cela n’a pas été facile pour Arsenal. On a fait preuve de patience, et le reste du match a été assez bon.

Ce soir, on a encore vu que cela dépendait de la possession. On aurait dû plus se battre lors des dix premières minutes. C’est une question de personnalité. Il faut vouloir le ballon. On n’est pas une équipe qui procède en contres, on n’a pas le physique pour ça. On veut toujours avoir le ballon.

Le Bayern avait fait un excellent résultat ici la saison dernière, et au final, avait eu du mal au retour. Cette année, on ramène un autre excellent résultat de ce match aller, mais tout peut basculer lors des cinq ou six dernières minutes. Il faudra être très attentifs, et on va devoir bonifier ce résultat, sinon on sera éliminés, c’est aussi simple que ça. On a une grande chance d’aller en quarts de finale, et avec l’aide de nos fans, on va y arriver.

 

%d blogueurs aiment cette page :