Lorsque Franck Ribéry a rejoint le FC Bayern en 2007, il doutait des conseils donnés par ses coéquipiers plus âgés. « Quand j’étais jeune, on m’a dit que le temps passait trop vite et que je devrais en profiter », a déclaré le français lors de la conférence de presse de mardi à la Säbener Strasse: « Je ne voulais pas y croire. Maintenant, j’ai 36 ans, que s’est-il passé? Le temps passe trop vite. » Beaucoup trop rapidement: il y a quelques jours, il a été annoncé que le Kaiser quittera le FC Bayern à la fin de la saison, après 12 ans.

« Beaucoup de choses se sont passées dans ma tête depuis. Ce n’était pas facile. Le football, c’est la vie. La situation n’est plus facile après 12 ans. C’était une période formidable pour moi et ma famille. Je ne l’oublierai jamais », a déclaré le joueur de 36 ans, évoquant ses émotions après l’annonce. Ce n’est un secret pour personne. Ribéry aime le FC Bayern et vice-versa.

« Le club n’oubliera jamais ce que j’ai fait pour eux. Mais je n’oublierai jamais ce que le club a fait pour moi non plus », a déclaré le champion allemand à huit reprises (pour le moment) : « 2013 a été l’une des meilleures années, bien sûr. Ce que nous avons réalisé à l’époque c’était fou, superbe, un rêve. J’ai plein de photos.  » L’ailier n’a pas eu à réfléchir longtemps lorsqu’il a été interrogé sur son meilleur but en maillot de FCB: « De loin, Gladbach« , a-t-il immédiatement répondu.

Mais Ribéry a également évoqué des temps plus difficiles, notamment l’année 2012 et la finale de la Ligue des champions contre Chelsea. « On peut perdre des matches mais on été au dessus. On jouait à la maison. Ça fait vraiment mal », a-t-il commenté sur cette finale cauchemardesque . Mais le Bayern a pris sa revanche lors de la sensationnelle saison 2012/13 avec le triplé.

 (Photo by sampics/Corbis via Getty Images)

Six ans plus tard, l’ère Ribéry touche à sa fin pour le champion allemand. Le footballeur européen de l’année 2013 n’a pas encore décidé de ce qui va se passer ensuite. « Je dois être honnête, je ne sais pas ce que je ferai la saison prochaine. Il y a quelques options mais c’est trop tôt », a déclaré le Français avant de promettre: « Je jouerais peut-être pendant un an ou deux. mais ensuite je reviendrai à Munich à 100%. Ma famille et moi nous sentons vraiment chez nous ici. « 

Le Doublé comme cadeau d’adieux ?

Ribéry dimissed thoughts of an emotional farewell from the fans at the Allianz Arena on the last matchday. The upcoming weeks are too important. « We still have two league matches and a cup final, so we must stay focused, » he said. The domestic double is the big goal. The championship title is special as it would be his ninth: « It’s very important to me. I’d be the first player to achieve it. Many great players have been here, it’s historic and nice, » Bayern’s number 7 commented in view of the potential record.

It would crown the last 12 years, described by chairman Karl-Heinz Rummenigge as « FC Bayern’s most successful decade. » It is coming to an end, perhaps far too quickly.

Les prochaines semaines sont trop importantes. « Nous avons encore deux matches de championnat et une finale de coupe, nous devons donc rester concentrés », a-t-il déclaré. Le doublé est le grand objectif. Le titre de champion est spécial puisqu’il s’agirait de son neuvième: « C’est très important pour moi. Je serais le premier à le remporter. Beaucoup de grands joueurs ont été ici, c’est historique et agréable », a commenté le numéro 7 du Bayern en vue du potentiel record.

Il couronnerait les 12 dernières années, décrites par le président Karl-Heinz Rummenigge comme « la décennie la plus réussie du FC Bayern ». Cela se termine, peut-être beaucoup trop rapidement.

 

Suivez nous sur twitter au FCBayern_French

Article rédigé par Aurélien PECH 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils