Vainqueur d’un AEK Athènes très faible, le Bayern s’est pratiquement qualifié pour les 1/8èmes de finale de la LDC. Une première mi temps encore très décevante, de nets progrès en seconde. 1 poteau, 1 transversale, 2 buts (doublé Lewandowski dont 1 pénalty)… mais ce Bayern est loin de dégager la sérénité que son standing imposerait. Privé de Thiago et avec un James ménagé pour le Klassiker, l’animation offensive souffrait de nombreuses absences.

Les réactions :

Pour N Kovac, la victoire était méritée, le groupe n’ayant rien lâché. Sans un Barkas étincelant dans les cages grecques, le score aurait pu être plus net (4 ou 5-0) sans pour autant rassurer les supporters munichois. « Il était difficile de trouver des espaces face à un adversaire regroupé » : cet aveu ressemblait à un constat d’impuissance du technicien croate. C’est peut être cela qui reste le plus inquiétant, tactiquement parlant. Mais N Kovac a insisté pour dire que le groupe vivait bien, mais qu' »il fallait progresser samedi à Dortmund ».

Pour R Lewandowski (qui est devenu hier le 7ème meilleur buteur en LDC en dépassant Ibrahimovic et Chevtchenko), « nous avons fait un bon pas en avant ». « Nous avons bien contrôlé les moments importants, même s’il reste des choses à améliorer. La victoire était importante pour la confiance ».

Pour Uli Hoeness, « nous avons vu une grande équipe ». Un commentaire tranché, voire subliminal, au regard du contenu global des bavarois hier soir, face à un adversaire d’une rare faiblesse.

%d blogueurs aiment cette page :