Le Bayern mal récompensé

Malgré une domination sans partage (78% de possession et 27 tirs), les hommes de Pep Guardiola ne sont pas parvenus à remporter un match dominé et maîtrisé de bout en bout. L’image du match reste celle montrant Sammer et Guardiola, dépités, se demandant comment le Bayern a fait pour ne pas remporter ce match (1-1).

Le Bayern profite de la défaite du BVB à M’Gladbach (malgré une nete domination des jaunes et noirs) pour prendre seul la tête du championnat en demeurant la seule équipe invaincue. Le Bayern a livré malgré un très beau match, tactiquement et dans l’envie, étouffant le 3ème du championnat.

Malgré une domination sans partage (78% de possession et 27 tirs), les hommes de Pep Guardiola ne sont pas parvenus à remporter un match dominé et maîtrisé de bout en bout. L’image du match reste celle montrant Sammer et Guardiola, dépités, se demandant comment le Bayern a fait pour ne pas remporter ce match (1-1).

Le Bayern profite de la défaite du BVB à M’Gladbach (malgré une nete domination des jaunes et noirs) pour prendre seul la tête du championnat en demeurant la seule équipe invaincue. Le Bayern a livré malgré un très beau match, tactiquement et dans l’envie, étouffant le 3ème du championnat.

 

Kroos, servi par un Ribéry en très grande forme, avait mis les siens dans le bon sens avant que Sam n’égalise dans la minute suivante. Muller et Shaqiri ont notamment eu l’occasion de tuer le match, et Götze aurait pu donner la victoire aux bavarois en fin de match. Mais l’homme du match aura été incontestablement Leno, le gardien du Bayer.

  

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Aller à la barre d’outils