Thomas Müller a des états d’âmes. Celui qui incarne le FC Bayern depuis tant d’années, avec des performances sportives (passées) ayant attiré les plus grands clubs (le Réal était près à mettre 125 M€ sur lui en 2014), est mécontent de son temps de jeu sous Kovac. Alors qu’il était reproché au technicien de titulariser systématiquement Müller, le même coach serait critiqué pour ne plus aligner Thomas Müller ? On se souvient des déclarations décapantes de sa compagne la saison dernière, visant déjà N Kovac… mais cette fois, c’est le joueur lui même qui s’exprime, n’excluant pas un départ dès cet hiver.

Le Bayern a déjà répondu que le joueur ne sera pas transféré cet hiver. Niko Kovac a confirmé cette position en indiquant que l’effectif est trop court au poste de Müller et que celui ci doit patienter. Depuis, on imagine mal un départ du numéro 25 qui sait ce qu’il perdrait en quittant la Bavière: un grand club, une aura, un confort certain et un salaire important. Sur le marché, la cote de Thomas Müller ne cesse de dévisser depuis près de 3 ans, et le joueur est devenu soit transparent soit fantomatique, au grand désespoir des supporters.

La place de Thomas Müller, actuellement, est sur le banc des remplaçants et il ne peut aucunement prétendra à un statut de titulaire. A Thomas Müller de travailler, de convaincre son staff technique et de confirmer sur le terrain.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils