Martino, nouvel entraineur du FC Barcelone, a remporté très péniblement la super coupe d’Espagne, « son » Barça l’ayant emporté face à une brillante équipe de l’Athlético Madrid, un adversaire qu’il vaudrait mieux éviter ce soir au tirage des poules de C1… Rappelons ici que Pep Guardiola a lui perdu « sa » super coupe (d’Allemagne) 4-2 face à Dortmund.

Sans un grand Victor Valdès, le FC Barcelone chez lui aurait pu (du) perdre ce match retour (0-0), le Barça remportant le trophée sans avoir battu son adversaire (1-1 à Madrid, 0-0 à Barcelone)

Comme Pep Guardiola, Martino est à la peine et le 7-0 face à Levante en ouverture de la Liga ne doit pas cacher les difficultés actuellles du club catalan. Neymar a été associé d’entrée pour la première fois à Léo Messi et les joueurs ont semblé jouer à côté l’un de l’autre et non ensemble. Comme pour Pep Guardiola, il faut du temps à Martino… même si la stabilité est de mise en Catalogne… 

%d blogueurs aiment cette page :