5 victoires en 10 matchs, 4 points sur 12 lors des 4 dernières journées, une qualification quasi miraculeuse en DFB Pokal… le plus mauvais début de championnat depuis 2010/2011.  La position de N Kovac ne tenait qu’à deux éléments : un bilan comptable honorable voire bon jusqu’à ces dernières semaines et le soutien d’Uli Hoeness qui quittera la présidence du club dans 15 jours..

Une défiance de plus en plus palpable dans le vestiaire et au sein du board, un leadership contesté, un contenu terne et sans saveurs… la lourde défaite à Francfort aura placé les dirigeants devant leurs responsabilités. Alors qu’Uli Hoeness et Karl Rummenigge semblaient opter pour un maintien du coach jusqu’à la réception du BvB, la décision est tombée hier soir vers 21h. D’un commun accord, Niko Kovac a présenté sa démission aux dirigeants.

Hansi Flick assurera l’intérim, le club devant rechercher le meilleur profil pour relancer le géant bavarois…

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils