Niko Kovac rend une copie parfaite à ce jour: 7 matchs officiels, pour autant de victoires (DFB Pokal, LDC, Super Coupe d’Allemagne et 4 matchs de Bulli). Mais au delà du bilan comptable (nous ne sommes qu’en début de saison), c’est le bilan de l’homme qui est à souligner: le groupe vit bien, montre de la solidarité et un coach qui semble être en capacité à gérer le vestiaire. Sur le terrain, on retrouve une assise défensive solide, de la solidarité avec 11 jours qui jouent pour les autres, de la verticalité et surtout bloc équipe capable de mener des contres fulgurants et placés. Niko Kovac serait il en train de faire renaître les qualités de ce Bayern ? Il est un peu tôt pour tirer des conclusions, faute d’adversité réelle en Bundesliga ou en LDC avant les 1/8èmes.

%d blogueurs aiment cette page :