Quand Pavard & Davies suscitent tous les espoirs

Au début des années 2000, Bixente Lizarazu et Willy Sagnol ont formé un partenariat légendaire dans l’arrière garde du FC Bayern. Philipp Lahm et David Alaba ont repris les positions à l’extérieur de la défense après les deux Français et ont été au moins aussi impressionnants que leurs prédécesseurs. Maintenant, Alphonso Davies et Benjamin Pavard sont prêts à poursuivre cette tradition – comme ils l’ont prouvé à nouveau dans la victoire 5-0 sur dusseldorf.

Apporter une qualité exceptionnelle au jeu du Bayern
L’international canadien et le Français vainqueur de la Coupe du monde ont démontré leur meilleure forme pendant des semaines. Ils sont tous les deux solides en défense et sont un danger constant dans les phases offensives. « Le fait que les deux arrières s’impliquent dans notre jeu offensif apporte une qualité exceptionnelle à notre jeu en ce moment », s’enthousiasme l’entraîneur Hansi Flick au sujet de son duo.
Pavard avec des statistiques impressionnantes contre Düsseldorf

Pavard a été l’un des joueurs les plus en vue du Bayern contre Fortuna (NDLR note Bild (1)) et c’est son tir qui a contribué à prendre l’avantage pour le FCB 1-0 dès la 15ème minute. Un peu plus tard, le joueur de 24 ans doublait lui-même le score d’une tête puissante (29e). C’était déjà le quatrième but de la saison de Pavard. « Benji est un joueur très constant. Vous pouvez toujours compter sur lui à 100 pour cent », a salué Flick en évoquant son numéro 5, qui, en plus de ces deux buts, a impressionné par un taux de réussite de 97 pour cent dans ses passes.

Davies n’abandonne jamais
Mais le numéro opposé à celui de Pavard à gauche n’était pas moins impressionnant. Juste avant le premier but, Davies avait montré une prestation très solide défensivement. Ici encore, un trait distinctif de l’international canadien était évident. Il ne lâche jamais et refuse d’abandonner un ballon pour perdu et sa vitesse est un atout précieux. C’est ainsi qu’il a obtenu son propre but bien mérité pour conclure la victoire 5-0 (52e). « « C’était très spécial. J’ai fait mon travail de défenseur. J’ai poussé très haut sur le terrain, j’ai saisi le ballon et j’ai vu que je pouvais le glisser dedans», a-t-il dit, satisfait de son troisième but de la saison.

Éloge de tous les milieux
Après le match, David Alaba et Alphonso Davies ont dû se reposer pendant un certain temps. Les deux s’entendent très bien et Davies peut apprendre beaucoup de son coéquipier et prédécesseur.
« Il fait un excellent travail, il est très impliqué », a déclaré le directeur sportif Hasan Salihamidzic juste avant le coup d’envoi. «C’est un garçon formidable qui travaille très dur tous les jours à l’entraînement et essaie d’apprendre quelque chose de nouveau», a décrit Alaba. Mais Davies lui-même reste modeste malgré les éloges : « J’aime le football et j’essaie de faire de mon mieux tous les jours. »

Davies et Pavard veulent suivre sur les traces de leurs glorieux ainés

Les associations Lizarazu/Sagnol et Lahm/Alaba ont été célébrées par de nombreux succès avec le FCB. Davies et Pavard ont encore du chemin à faire d’ici là, mais ils sont sur la bonne voie.
C’est précisément cette attitude et cette mentalité qui distinguent les grands joueurs. Incidemment, le Bayern a remporté la Ligue des Champions en 2001 et 2013 avec les jumelages arrière de Lizarazu/Sagnol et Lahm/Alaba. Davies et Pavard veulent naturellement suivre les traces de leurs légendaires prédécesseurs.
Contre Düsseldorf, Davies et Pavard ont tous deux obtenu les meilleures notes et ont joué un rôle majeur dans le nouveau record du FCB en Bundesliga

La source Fcbayern.de

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Aller à la barre d’outils