Pep Guardiola avait annoncé une reoncontre difficile à négocier contre Braunsweig: si la première mi-temps fut globalement maitrisée avec 2 realisations d’Arjen Robbenn le Bayern fut en mode gestion en seconde mi-temps, confirmant les prédictions du coach catalan.

 

Le score acquis à la mi temps sera le score final (2-0) et le Bayern montra un visage globalement terne et décevant en seconde période, la faute à la fatigue due au déplacement moscovite et à des organismes faitgués. Malgré cette fatigue prévue, Guardiola avait opté pour une équipe quasi type au regard des blessés, seul J Boateng étant laissé au repos.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :