Victoire dans la douleur (3-2 vs Paderborn)

Confronté à de nombreuses absences en défense (Süle blessé, Martinez en reprise, Pavard et Boateng suspendus), Hansi Flick a dû composer et innover en alignant une étonnante formation en 3-4-3 : Kimmich Alaba Hernandez en défense, avec Odriozola (pour sa première titularisation) et Davies sur les ailes dans un rôle plus offensif.

Malgré une possession très importante, une domination sans partage et de multiples occasions, le Bayern ne s’est pas montré serein et rentre aux vestiaires sur un score de parité 1-1, Serge Gnabry (encore lui) ouvrant le score sur une belle action personnelle, avant que Cologne n’égalise sur une erreur de Manuel Neuer dans sa sortie.

Le seconde période sera marqué par le doublé de Lewandowski (sur 2 assists de Gnabry… toujours lui), Cologne parvenant à revenir à 2-2 avant que l’international polonais ne parque son 25ème but en 23 matchs.

Zingerle le gardien de Paderborn aura été exceptionnel, sauvant les siens à plusieurs reprises. Beaucoup de déchets et de satisfactions chez les bavarois, notamment mentales, avec des individualités au top, comme Serge Gnabry et Thiago Alcantara. Si des joueurs marquent des points, d’autres en perdent: parmi eux, Kingsley Coman, mais surtout Philippe Coutinho, qui n’aura fait que des mauvais choix. Très inquiétant pour le brésilien, prêté par le FC Barcelone, et qui devrait reprendre la route de la Costa Brava s’il ne change pas d’attitudes en améliorant ses performances.

Pour Hansi Flick, rien d’inquiétant, Paderborn ayant montré qu’elle voulait (et savait) jouer au football. « Je dois féliciter mon équipe qui s’est battue jusqu’au bout, pour l’emporter en toute fin de rencontre (Lewandowski 88′), cela fait partie du football ». Sur le 3-4-3, Hansi Flick a rappelé qu’il n’avait pas vraiment le choix compte tenu des joueurs défensifs disponibles. « Cela ne fonctionnait pas très bien en bas des ailes, mais quand Gnabry et Coman ont joué sur les ailes, il y avait plus d’élan et de dangers devant ».

Malgré sa domination et ses occasions, le Bayern aura été malmené tout au long de la rencontre, et on peut penser que les esprits étaient déjà à Stamford Bridge (1/8ème de finale aller à Londres mardi, Chelsea/Bayern).

Le Bayern est ce soir 1er avec 49 points, suivi par Leipzig (48) et Dortmund (45).

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Aller à la barre d’outils