FCBayern-fr

Kahn/Hainer, première

Oliver Kahn est PDG du FC Bayern München AG depuis le 1er juillet. Après environ 18 mois en tant que membre du conseil d’administration, au cours desquels il a pu se familiariser avec tous les aspects du club, il a succédé à Karl-Heinz Rummenigge.

Lundi, l’homme de 52 ans a répondu pour la première fois aux questions des journalistes en tant que PDG avec le président et président du conseil de surveillance Herbert Hainer. fcbayern.com a résumé les déclarations les plus importantes.

Oliver Kahn sur sa nouvelle tâche « Ces 18 derniers mois m’ont permis de me sentir très bien chez moi et m’ont également assuré d’avoir les outils nécessaires. Uli Hoeneß et Karl-Heinz Rummenigge ont laissé de grandes traces avec une feuille de route à poursuivre. Ils ont façonné le FC Bayern et en ont fait l’un des meilleurs clubs dans le monde. Ce sont des défis majeurs. Nous tous, au FC Bayern, avons maintenant pour mission de continuer à faire du club le plus de succès possible à l’avenir et de continuer à le développer petit à petit dans un domaine ou dans un autre. »

Herbert Hainer sur Oliver Kahn : « Nous avons choisi Oliver Kahn très spécifiquement à ce moment-là parce que nous avons procédé selon certains critères – nous voulions avoir un expert du football qui connaît le FC Bayern mais qui a également la compétence économique pour gérer l’AG. Il a eu 18 mois pour apprendre à connaître le « nouveau » FC Bayern avec tous ses départements à nouveau. Il y a eu beaucoup de développements. Il a travaillé en étroite collaboration avec Karl-Heinz Rummenigge. Il a incroyablement bien utilisé le temps. Je l’ai vu être très actif et je cherche impatient de travailler avec lui. Je suis absolument convaincu qu’Oliver Kahn est exactement l’homme qu’il faut pour l’avenir du FC Bayern. Il a des objectifs clairs en tête et il est le FC Bayern de bout en bout. Il est entré dans l’histoire en tant que gardien de but et je suis convaincu qu’il fera la même chose qu’un manager. »

Oliver Kahn sur ses buts « Notre objectif est de montrer un football de classe mondiale absolu, en incluant toujours la combinaison de jeunes joueurs que nous avons nous-mêmes développés et de grandes stars internationales. Nous voulons réaliser quelque chose qu’aucun club des ligues supérieures européennes n’a jamais réussi – devenir champion dix fois de suite. Ce serait extraordinaire. Mais nous voulons aussi être au sommet au niveau international, pour continuer à gagner la Ligue des champions. Nous devons réfléchir à la manière de nous positionner économiquement pour pouvoir atteindre ces objectifs ce qui ne sera pas une tâche facile. Mais nous sommes convaincus que nous sommes bien positionnés et que nous pouvons relever tous ces défis de manière positive. »

Sur le nouvel entraîneur Julian Nagelsmann Kahn : Au FC Bayern, le succès doit venir très vite. Nous sommes convaincus d’avoir exactement la bonne personne en Julian Nagelsmann. Le FC Bayern est vorace en ce qui concerne les ambitions de titre. Julian Nagelsmann est un jeune entraîneur ambitieux. Il peut attirer des joueurs que vous n’auriez peut-être pas eu sur votre radar. Nous sommes convaincus que nous entrerons avec lui dans une nouvelle ère au FC Bayern. » Hainer : « Nous voulons la continuité dans le poste d’entraîneur-chef. Julian représente tout ce que nous voulons au FC Bayern à l’avenir. D’une part, la soif de succès, d’autre part, le développement des jeunes joueurs aussi, et pour que l’investissement nous avons mis dans le campus porte ses fruits. Cela deviendra de plus en plus important à l’avenir, également compte tenu des conditions économiques.  »

Au sujet du retour des fans Kahn : « Il est clair pour nous tous que nous tous que nous savons où nous voulons aller avec le FC Bayern : nous voulons offrir à nos nombreux fans du monde entier un football de classe mondiale. C’est ce sur quoi nous travaillons jour et nuit. Il n’y a rien de mieux que d’apporter de la joie aux fans. Une chose est très claire : nous voulons que les spectateurs reviennent dans le stade dès que possible, mais la santé passe avant tout. Nous travaillons avec le DFL pour que nous puissions tous bientôt célébrer en regardant à nouveau le football en direct.  » Hainer : « Nous sommes en discussions très étroites avec le gouvernement et les autorités. Nous nous attendons fermement à pouvoir jouer devant les fans en début de saison. La santé des gens passe toujours en premier, bien sûr. En Bundesliga, cependant, il y aura certainement beaucoup plus que les 1 500 supporters autorisés lors des prochains matches amicaux. Nous sommes en discussions étroites avec les autorités et les autorités sanitaires.  »

Sur l’équipe première Kahn: « Nous avons pleinement confiance en notre équipe. Certains joueurs sont revenus de périodes de prêt, comme [Joshua] Zirkzee ou [Chris] Richards. J’ai souvent constaté que de tels rapatriés avaient fait des développements inattendus. Nous attendons également cela de Julian Nagelsmann, qu’il amène des joueurs comme ça à un nouveau niveau. Nous avons fait nos « emplettes » dès le début, entre autres avec la signature d’Upamecano. Notre équipe est très bien positionnée en ce moment. Gagner la Ligue des champions est réalisable avec notre équipe.  » Hainer : « Nous avons beaucoup de jeunes joueurs dans la force de l’âge, presque tous des internationaux. Nous avons bien réussi la transition. L’équipe actuelle est d’une qualité incroyable. »

Oliver Kahn sur Dayot Upamecano : Bien sûr, nous attendons de lui qu’il joue comme il l’a fait à Leipzig. Nous l’observons depuis quelques années. Nous sommes convaincus qu’il peut absolument nous aider avec sa qualité – ses qualités de tacle, son jeu de construction, sa technique. Nous ne signerons pas un joueur pour plus de 40 millions si nous ne sommes pas convaincus à cent pour cent par lui. »

La source fc bayern.com

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More