FCBayern-fr

Corentin Tolisso, 4 ans de galères / blessures

Depuis la coupe du Monde 2018, Corentin Tolisso enchaîne les blessures, ce qui l’empêche de s’imposer durablement aussi bien avec le Bayern Munich qu’en équipe de France.

Le milieu de terrain du Bayern Munich et de l’équipe de France Corentin Tolisso (27 ans) a connu une énième désillusion samedi face à Fribourg (4-1). Sorti sur blessure (85e) après être entré en jeu à la 62e minute, l’ancien Lyonnais, touché à la cuisse gauche (déchirure musculaire), devrait manquer un mois de compétition. Il s’agit d’un nouveau coup au moral pour le joueur, totalement abattu d’après son entraîneur Julian Nagelsmann, qui enchaîne les pépins physiques depuis quatre ans.

Tout sourit à Corentin Tolisso au moment d’entamer la saison 2018-2019. Le milieu de terrain sort d’un exercice 2017-2018 abouti avec le Bayern Munich, et surtout d’un titre de champion du Monde obtenu avec les Bleus. Pourtant, le conte de fées va vite tourner au drame pour le Bavarois.

À la mi-septembre, il est victime d’une rupture des ligaments croisés lors de sa première titularisation de la saison face au Bayer Leverkusen. Une blessure qui l’écarte des terrains pendant la quasi-totalité de la saison.

La durée de l’absence de Corentin Tolisso en 2018-2019 à la suite de sa rupture des ligaments.
Corentin Tolisso refoule les pelouses allemandes le 25 mai 2019, après avoir manqué 38 rencontres avec le Bayern. Il rentre lors de la finale de la Coupe d’Allemagne remportée par les Munichois face à Leipzig, durant laquelle il remplace Javi Martinez à la 65e minute.

2019-2020 : la relative accalmie
Après sa saison cauchemardesque, Tolisso est épargné par les blessures au cours d’un exercice 2019-2020 marqué par la pandémie de Covid-19. En début de saison du moins. À la mi-avril, alors que le football européen est à l’arrêt, le milieu de terrain est opéré de la cheville gauche après avoir contracté une blessure à l’entraînement.

Le milieu français manque alors la reprise de la Bundesliga à huis clos, en mai, et n’effectue son retour à la compétition qu’en toute fin de saison, après avoir manqué une dizaine de matches avec le Bayern. Il rentre en jeu en fin de match lors de la finale de Ligue des Champions remportée face au PSG en août (1-0).

2020-2021 : la course à l’Euro
Nouvelle saison, nouvelles galères pour Tolisso. Après un hiver miné par plusieurs blessures, il espère pouvoir enfin lancer sa saison avec le Bayern, l’Euro 2021 en ligne de mire. Mais à la mi-février, le milieu s’effondre à l’entraînement, victime d’une rupture du tendon au niveau des quadriceps de la cuisse gauche.

S’ensuit alors une course contre-la-montre pour le Français, qui retrouve la compétition le 15 mai face à Fribourg après 23 matches manqués. Trois jours plus tard, Didier Deschamps annonce sa liste élargie pour l’Euro, dans laquelle figure Tolisso. Pendant la compétition, il entre en jeu contre l’Allemagne et la Hongrie.

Face au Portugal, il commence en tant que milieu droit – un poste auquel il n’est pas habitué -, dans le 4-2-3-1 de Didier Deschamps. C’est, à ce jour, sa dernière apparition avec les Bleus. Car, peu à son aise face à la Seleção, il reste finalement sur le banc lors de la déroute face à la Suisse (3-3, 4-5 aux t.a.b.).

2021-2022 : le crépuscule bavarois ?
La saison actuelle semblait être celle de la délivrance pour Tolisso. S’il manque un mois de compétition au début de l’exercice à cause d’une blessure au mollet, il bénéficie des nombreuses absences de ses concurrents au milieu Léon Goretzka ( 3 mois d’absence entre décembre et mars) et Joshua Kimmich (7 semaines d’absence en cumulé) pour engranger du temps de jeu durant l’hiver.

Mais avec l’arrivée du printemps, les nuages s’amoncellent : le 15 février, Tolisso sort face à Greuther Fürth (4-1) en raison d’une déchirure à la cuisse, et dit adieu au rassemblement de l’Équipe de France. Alors qu’il semblait sur le retour, il a rechuté de nouveau samedi face à Fribourg. En fin de contrat avec le Bayern en juin prochain, le Français n’a pour l’instant pas prolongé, et pourrait donc connaître sa dernière saison sous le maillot du club allemand.

La source l'Equipe.fr

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More