FCBayern-fr

BO 2021 : Forces et faiblesses de prétendants, par N Iannetta

Si on pourra toujours dénoncer une injustice, force est de constater objectivement que le titre de Messi n’est pas totalement usurpé au regard de l’analyse parfaitement juste et objective d’une observatrice avisée du football mondial. 

Messi avait des atouts et très clairement, si Lewandowski devait l’emporter en 2020, Messi ne l’aura pas volé non plus en 2021. Son influence à Barcelone pour maintenir à flots un Barçà en perdition  la saison dernière, la coupe du Roi remportée, mais surtout le 1er titre gagné avec la sélection argentine (Copa América) auront pesé lourd.

Lewandowski a remporté le titre de champion d’Allemagne et empile les buts et les records, et il aura même effacé des tablettes le record de Gerd Müller auquel un vibrant hommage aura été rendu hier soir après sa disparition, Lewandowski parlant avec émotion du Bomber. Messi rendra lui un hommage appuyé à Maradona, décédé en plein covid-19, lors de la même cérémonie, les 2 géants disparus étant associés le temps d’une soirée.

Robert Lewandowski aura gagné encore cette année de nombreux prix (dont le Ballon d’Or Tutto Sport) et repart de Paris avec le trophée de meilleur buteur, trophée dont on pourra toujours contester l’esthétisme, assurément… douteux.

Lewy a été digne hier soir (lire par ailleurs) mais que valait il mieux au final ? souvenons nous aussi du visage anéanti de Leo Messi dans le vestiaire barcelonais à Lisbonne à la mi temps de l’historique débâcle catalane (2-8). L’institution FC Bayern l’emportera toujours sur les prérogatives individuelles.

La source France info

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More