Brazzo, à la croisée des chemins…

La démonstration de force du Bayern face à Schalke 04 (8-0, lire par ailleurs) a été nette. Mais si le Bayern a été très fort dans les duels avec une maitrise technique sans égal et un collectif époustouflant adossé à une efficacité impressionnante (même si Hansi Flick a regretté que le Bayern n’a pas réussi à marquer 2 ou 3 buts de plus avant la pause…), il fait aussi s’interroger sur le niveau du club de la Ruhr.

Si Schalke sortait d’une saison déjà compliquée l’an dernier, S04 a montré de criantes faiblesses, sanctionnées imparablement par les bavarois, Thomas Müller s’étant étonné à la fin du match d’avoir pu voir le Bayern jouer avec tant de facilités…

Ce 8-0, après le fabuleux triplé, ne doit pas masquer les réalités sportives : Malgré l’arrivée de Leroy Sané (excellent vendredi soir), les munichois ont enregistré les départs de Thiago (Liverpool), Perisic (Inter) Coutinho (Barcelone) Javi Martinez (Bilbao ?) et Odriozola (Real). Comme l’avait précisé Lewandowski, le Bayern a réalisé le triplé grâce à son banc… aujourd’hui particulièrement dégarni, les départs précités n’étant pas encore compensés. Des Fein, et autres Zirkzee et Musiala étant encore tendres pour les joutes européennes…

Assurément, Brazzo a du travail pour boucler 3 dossiers prioritaires : latéral (Dest ?), Milieu offensif (?), aillier (?) voire back up de Lewy… Le Bayern compte ses sous… et risque aussi de perdre Alaba, ce dossier s’étant radicalement compliqué après les déclarations (très mal perçues par Alaba et son entourage) d’un Uli Hoeness sorti de sa retraite. Les dommages collatéraux des attaques d’Uli Hoeness pourraient se révéler  dévastatrices pour l’institution FC Bayern… Wait & See.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More