On aurait pu penser que la victoire allait apaiser ou minimiser la colère de Pep Guardiola qui n’a pas du tout apprécié de lire dans la presse (avant le match) la tactique mise en place pour affronter le BvB Dortmund. Très remonté, Pep Guardiola a déclaré : «Peu importe qui c’est, les têtes vont tomber. Je le virerai du club et il ne jouera plus jamais pour moi.» Même son de cloche chez le président Rummenigge : «Je conseille à la personne concernée d’arrêter immédiatement. Sinon elle aura de sérieux problèmes, pas seulement avec Pep Guardiola, mais avec tout le club.»

La chasse à la taupe est ouverte et connaissant le catalan (qui n’avait pas hésité à faire suivre certains joueurs barcelonais par des détectives privés), on peut imaginer que la taupe va faire l’objet d’une chasse effrénée. Pour mémoire,  pendant l’Euro 2012, des détails sur la composition de l’équipe nationale avaient également fuité dans Bild, mais la taupe n’avait jamais été démasquée. Mais cette fois, Ppe Guardiola est le chasseur…

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils