Herbert Hainer s’exprime (Kicker)

Sources Kicker | Herbert Hainer interview complète.

Comment travailler en tant que président pendant une pandémie ? :

« Lorsque la pandémie sera terminée, les choses ne pourront que progresser. Mais ce n’est pas le cas aujourd’hui. Aucun de nous n’était préparé à cela. Nous essayons maintenant de mieux guider le Bayern dans cette crise et de le maintenir stable. Bien sûr, nous espérons reprendre le jeu bientôt.  »

« Tout fan de football resterait ici pour le reste de sa vie. Et j’adore ce club, j’aime mon travail ici. Plus tôt, j’ai dû faire face à des situations difficiles dans ma vie. En tant que président d’Adidas en 2001 ou 2008, lorsque la crise mondiale a éclaté. En tant qu’entreprise, nous sortons toujours plus forts de telles situations qu’auparavant – au Bayern, nous en sortirons également victorieux. Je suis convaincu que je pourrai jouer mon rôle ici.  »

Pour contrecarrer les plans d’une pandémie:

« Lorsque j’ai été élu en novembre 2019, nous étions septièmes de la ligue. Lorsque nous avons arrêté le match à la mi-mars, nous étions déjà à la première place.

En Ligue des champions, nous étions déjà à un pied des quarts de finale, tandis qu’en Coupe d’Allemagne, nous sommes bien partis pour la finale de Berlin. Ainsi, le début de ma présidence a été très réussi, mais malheureusement il a ensuite été perturbé par le déclenchement d’une pandémie.  »

Pour remplacement de Karl-Heinz-Rummenigge et Uli Hoenness:

« L’objectif principal est de remplacer Uli Hoeness et Karl-Heinz Rummenigge, pour introduire une nouvelle génération. Comme ils ont tous les deux, en tant que grandes personnalités, façonné le club pendant si longtemps – Uli encore plus longtemps – cette tâche de les remplacer est très difficile.  »

La coopération du nouveau conseil d’administration:

« Ce que je vois jusqu’à présent fonctionne très bien. Salihamidzic et Kahn coopèrent très bien, ensemble ils traitent de sujets de renouvellement de contrat. Dans l’ensemble, l’ensemble du conseil travaille de manière très professionnelle.  »

Le travail de Kahn:

« Oliver avec sa personne représente le bon football, passé au Bayern, ainsi qu’une expérience en affaires. J’essaie de l’aider avec mon expérience économique. De plus, avec tout son professionnalisme, il a aussi une bonne dose d’humour. Nous sommes convaincus qu’en tant que président du conseil d’administration, il peut très bien suivre les traces de Rummenigge.  »

-l’impact d’une pandémie sur l’introduction de Kahn au conseil d’administration:

« Bien sûr, le processus de son introduction au club a été planifié différemment. Mais malgré cette situation, cela fonctionne de manière très flexible.

Bien sûr, c’est une situation difficile qui a frappé le monde du football tout entier. Cependant, je suis très confiant.

Nous travaillons dur sur l’avenir du club et travaillons actuellement sur la question de l’extension des contrats avec les joueurs que nous voulons conserver plus longtemps. Je suis également très heureux que Hansi Flick ait prolongé son contrat jusqu’en 2023.  »

Sur Hansi Flick:

« En tant qu’entraîneur, il a très bien travaillé ces derniers mois. Les résultats sont excellents, nous jouons un football attrayant. L’équipe se sent très à l’aise avec lui. Nous avons déjà prolongé le contrat avec Hansi jusqu’en 2023, comme Thomas (Müller).

« Thomas, en tant que Bavarois natif, incarne le club comme presque personne dans notre club. Nous sommes également heureux qu’Alphonso Davies ait contribué à bâtir l’avenir du groupe. Nous menons actuellement de nouveaux entretiens avec Neuer, Alaba et Thiago. Malgré la pandémie, il n’y a pas de temps d’arrêt dans notre équipe.  »

Les prolongations des contrats avec d’autres joueurs:

« Oliver et Hasan sont en discussion avec chacun de ces joueurs. Je suis convaincu que nous allons prolonger nos contrats avec les trois à l’avenir. Il n’y a pas de pression temporelle, mais bien sûr pour le club et les joueurs, nous voulons tout expliquer le plus rapidement possible.  »

Si y a des échec possibles sur les prolongations, des arrivées sont elles prévues ? :

« Nous ne nous posons jamais cette question car nous supposons à l’avance que le joueur restera. Pourquoi partirait-il? Les joueurs jouent dans l’une des meilleures équipes du monde et l’un des meilleurs, sinon le meilleur club du monde. Ils vivent dans une ville attrayante et nous leur offrons des salaires compétitifs.  »

Les pourparlers avec Neuer:

« Manuel nous a dit qu’il voulait rester. Il y a toujours des divergences d’opinion sur le contrat et les conditions, alors trouvez la meilleure solution. Nous l’avons fait et je peux vous assurer que nous avons eu des conversations très constructives avec lui. Nous l’apprécions beaucoup. Je voudrais et je suis convaincu qu’il prolongera le contrat avec nous. Nous trouverons la meilleure solution pour les deux parties.  »

Les exigences financières élevées de Neuer:

« Je ne suis pas d’accord avec l’opinion que Manu est gourmand, il ne l’a jamais été. À mon avis, ce n’est pas une mauvaise chose que quelqu’un exprime ses idées. Personne de notre club n’a l’intention de le blesser. Nous voulons le garder plus longtemps. Rummenigge a publiquement exprimé notre appréciation pour Manuel.  »

Sur son nouveau agent Alaba:

« Nous avons une idée clairement définie pour notre équipe et comment nous valorisons les footballeurs. Notre direction aborde ce sujet avec chaque agent. Certains agents ont déjà noté par le passé que le Bayern peut dire non si certaines choses ne peuvent être justifiées. Si quelque chose va trop loin, nous disons simplement non. « 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More