Le FC Bayern a été honoré le 28 août en étant reçu par le ministre de Bavière Marcus Soder. Cela aura été l’occasion de fêter le titre nationale et la coupe d’Allemagne. Le prédécesseur de Soder, Edmund Stoiber, en a profité pour faire quelques révélations. Celui qui est encore membre du conseil de surveillance du FC Bayern se retirera pratiquement au moment où son ami de toujours Uli Hoeness quittera la présidence du Bayern.

En marge des honneurs et de la signature des livres d’or, l’ancien dirigeant politique a confirmé ce que beaucoup de personnes pensaient depuis longtemps. Il y a bien eu de vives et profondes divergences entre Kalle Rummnigge et Uli Hoeness au sujet de Niko Kovac, le premier critiquant allègrement le coach germano-croate, protégé et soutenu par Uli Hoeness. A ces motifs professionnels, se seraient rajoutés des motifs personnels, Uli Hoeness ayant fait une promesse à son épouse (40 ans de présence puis retraite) et aspirant a profiter de ses petits enfants.

Il se confirmerait donc que ce sont les désaccords – qui étaient de plus en plus visibles entre les 2 têtes de l’exécutif bavarois – qui seraient à l’origine du retrait d’Uli Hoeness. Une conférence de presse clarifiera très rapidement les prochaines orientations du Bayern. La page Hoeness se tourne… et celui qui incarne le Bayern depuis près de 40 ans aurait certainement imaginé un départ plus serein. Le départ de l’emblématique dirigeant sera encore plus délicat si les résultats du Bayern venaient à décevoir… les derniers choix et les dernières orientations du Bayern étant ceux d’Uli Hoeness qui pourrait partir en pleine tempête.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils