Le bayern assure l’essentiel sans convaincre

Laissant plusieurs cadres sur le banc au coup d’envoi, Pep Guardiola avait la tête à Benfica. Muller, Costa et Alcantara seront rentrés en cours de rencontre, remportée sans éclats (1-3) avec des résilisations d’Alaba et Costa, l’ouverture du score résultant d’un CSC de Stuttgart.

Bernat notamment aura été en souffrance alors que Ribéry se sera déméné pour créer le danger et que Lewandowski sera une fois encore resté muet… inquiétant ?

A l’issue de la rencontre, Guardiola est resté sur son banc, comme s’il s’interrogeait sur la suite au regard de la prestation terne de ses protégés… Voila bien longtemps que les bavarois ne suscitent plus l’enthousiame sur leur prestation… mais pour l’instant victoires et qualification sont toujours au rdv… Jusqu’à quand ?

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More