Le journal l’Equipe est il objectif ?

Le journal l’Equipe livre une étonnante information sur le FC Bayern. Pour le grand quotidien sportif français, le Coronavirus aurait un impact très négatif sur la valorisation des joueurs munichois. On pourra toutefois s’interroger sur:

1/ le fait que seul le FC Bayern est cité alors que tous les clubs ont eu à souffrir des conséquences économiques directes et indirectes du Covid-19. La valorisation de Dortmund, de Barcelone, de Manchester City ou du PSG n’aurait elle pas baissée ??? Seul l’effectif du Bayern serait concerné ???

2/ l’article indique que tous les joueurs voient leur valorisation baisser… cela induit un Alphonso Davies, joueur qui n’a pratiquement rien couté et qui fait l’objet de convoitises des plus grands clubs européens… Incohérent !

3/ l’article est en totale contradiction avec la récente étude du CIES Observatoire économique du football qui lui rapportait (lire par ailleurs article Fcbayern-fr.com di 9 mai dernier) justement que la valeur de certains joueurs bavarois avaient augmenté (sic)  comme justement Davies (133 M€), Gnabry (107 M€) Kimmich (97 M€) ou encore Pavard, Coutinho et Lewandowski, tous les 3 valorisés 76 M€.

Une question subsiste : quel est l’objectif de l’article de l’Equipe  ? sans nuances et sans réserves, affirmant gratuitement des éléments sans pondérer les informations relatées.

On avait connu l’Equipe plus objective…qui se contente ici de relater un article d’AZ. Décevant, car c’est occulter délibérément la perte de valeur d’un Griezmann, d’un Messi, d’un Aguerro ou encore d’un Neymar ou d’un Mbappé. No Comment

Article intégral L’equipe.fr

D’après un bilan de Transfermarkt, tous les joueurs du Bayern Munich ont vu leur valeur diminuer en raison de la pandémie de coronavirus.

On le sait tous, le coronavirus a fait du mal aux finances de tous les clubs de foot. Et ce n’est pas l’article publié par nos confrères d’AZ qui permettra d’affirmer le contraire. Car le média allemand indique que le Bayern Munich a vu la valeur de tous ses joueurs baisser, à la suite d’une étude réalisée par Transfermarkt.

Joueur le plus coté, Serge Gnabry a vu son prix passer de 90 à 72 millions. Acheté 80 millions d’euros l’été dernier à l’Atlético de Madrid, soit le montant de sa clause libératoire, Lucas Hernandez détient, aujourd’hui, une valeur marchande de 56 millions d’euros.

Cette dévaluation globale, d’un peu plus de 19 %, a naturellement engendré une diminution de la valeur de l’effectif du leader de la Bundesliga, passée de 936 millions d’euros à actuellement 756 millions d’euros.

 

La source L'Equipe?fr

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More