Retrouvez les réactions  d’après match de Mario Götze (satisfait mais prudent), Pep Guardiola (fier de ses joueurs) et Uli Hoeness (capitvé par « son » Bayern et Franck Ribéry).

 
Mario Götze

«On fait actuellement de très belles choses. On a eu beaucoup d’occasions, beaucoup de corners et si on se fie aux statistiques, c’est plutôt très élogieux. Mais le premier tour est toujours différent des étapes suivantes et il faut donc se garder de tirer des conclusions hâtives».
 
Pep Guardiola  «Je suis content de la prestation de mes joueurs. J’avais dit que je voulais une meilleure première période que samedi (contre Mayence). Je crois qu’en finale de la Supercoupe contre Chelsea et nos trois matches européens, on a bien joué. On doit encore s’améliorer un peu en Bundesliga. C’est peut-être normal. On a peut-être besoin de temps».

Uli Hoeness

«Franck Ribéry rayonne de joie quand il joue. Ce qu’il réalise avec le ballon, c’est comme Rastelli (un jongleur du début du siècle dernier reconnu comme le meilleur de l’histoire, ndlr). Peu importe qui joue ou qui est remplacé. Sur le terrain, on a une qualité qui est sans équivalent en Europe».

Franck Ribéry
Nous avons été magnifiques. On est restés concentrés pendant 90 minutes. Peu importe l’adversaire, il faut toujours rester concentré et enchaîner les victoires. Quand on a faim et qu’on est concentrés, on est sûrs de marquer. À nous de gagner nos trois prochains matches. Il est très important pour nous de finir à la première place.

Toni Kroos
On prend toujours du bon temps en Champions League, même sans gagner avec cinq buts d’écart. On aurait même dû avoir un avantage plus conséquent à la mi-temps, mais nous sommes satisfaits.

Mario Götze progresse à chaque match. C’est important qu’il enchaîne les matches. Je suis certain qu’il va se plaire ici.

Pavel Horváth, milieu de Plzeň
L’idée initiale était de rendre la vie difficile au Bayern, mais c’est probablement la meilleure équipe du monde en ce moment. 5-0, ce n’est pas terrible, mais il faut accepter la supériorité du Bayern. La moindre erreur se paie comptant. On peut déjà voirla griffe de Pep Guardiola.

Pour être franc, notre objectif depuis le début est de nous qualifier pour l’Europa League. On savait que le Bayern et Manchester City domineraient le groupe. Nous, on joue la troisième place avec le CSKA.

%d blogueurs aiment cette page :