BAY DOR 3 Nouvelle désillusion hier soir à l’Allianz Arema ou le Bayern s’est incliné 2-3 face à une vaillante équipe de Dortmund. Si les bavarois n’ont pas démérité en dominant le match, ils n’auront pas su concrétiser les nombreuses occasions procurées, Bürki et les montants (2 fois) auront fait le reste. Les buteurs auront été les déux défenseurs centraux… Martinez et Hummels.

 Les 3 buts BvB résultent d’une superbe passe en retrait de Martinez… d’une incroyable erreur de placement de Lahm et d’une malencontreuse perte de balle du même Lahm qui « s’emmèle les crayons »… Face à un BvB, volontaire qui n’en demandait pas tant, c’était imparrable. 

 Une incroyable série:

 

 La fin de saison s’annonce bien terne, le Bayern parlait « trilplé » le 8 avril soir, après la victoire 4-1 face à ce même BvB : depuis,  le Bayern a obtenu 2 nuls en championnat (0-0 à Leverkusen, 2-2 face à Mayence) et enregistré 3 défaites (LDC 1-2 face au Réal puis 4-2 à Madrid et le 2-3 d’hier soir).

Il faut remonter à très loin pour retrouver pareille série. Si le championnat n’est pas en danger (8 points d’avance + différence de buts), c’est le bilan de la saison qui sera captivant : seront alors remis sur le tapis, la responsabilité du board sur l’absencde backup de Lewandowski, des joueurs manquant souvent de détermination et d’engagements, un  effectif vieillissant et l’avenir de Carlo Ancelotti. Le technicien italien était annoncé comme celui capable de conduire son groupe jusqu’aux échéances de fin de saison, une gestion de groupe exceptionnelle etc…

Que constate t on ? un jeu convenu, une tactique éculée, peu de plaisir à regarder l’équipe évouler, des joueurs expérimentés mais vieillisants et toujours alignés (Alonso notamment), des joueurs en déshérence (Müller, Cost), des jeunes quasiment sacrifiés (Sanches et à un degré moindre Kimmich)… Le bilan de C Ancelotti repose sur de vieux cadres qui auront tenu la maison : jusqu’à quand ?

%d blogueurs aiment cette page :