L’essentiel est là, le Bayern est qualifié pour les 1/4 de finale de la coupe l’Allemagne, rappelant que Leipzig et Dortmund ont eux été éliminés en 1/8èmes. Coutinho et Tollisso étaient bien titulaires, Hansi Flick alignant une équipe quasi type, seul Thiago étant ménagé. La première mi temps aura été plaisante et aboutie, le Bayern multipliant les occasions avec notamment un Gnabry de feu qui s’éteindra par la suite en manque de rythme. S’appuyant sur un pressing très haut et un jeu offensif rapide aux combinaisons variées, les hommes de Flick allaient pourtant encaisser le premier but sur un CSC de J Boateng… avant que le Bayern n’égalise sur un autre CSC sur pression de Thomas Müller idéalement servi par Davies.

Le Bayern allait ensuite prendre l’avantage par le même Müller (assist Alaba) avant que Lewandowski ne marque le 3ème but sur une occasion opportuniste. Le score de 3-1 sera acquis dès le 36ème minute et ce sera le score à la pause. Le Bayern reprendra la partie en mode gestion tout en marquant un derneir but à la 80ème (Lewandowski, sur corner tête décroisée). Les 15 dernières minutes avec les arrêts de jeu furent plus confus, Hoffenheim revenant au score par deux foix (perte de balle de Pavard, puis ballon détourné par le même Benjamin Pavard sur le poteau de Neuer, repris facilement par Dabbur auteur d’un doublé). Fin du match 4-3.

A noter les rentrées tardives (score 4-1) de Cuisance (vs Müller) et Zirkzee (vs Lewandowski) à la 81ème et d’Alvaro Odriozola à la 83ème (Vs Boateng, peut être blessé à la hanche après une mauvaise réception). L’espagnol aura connu une première compliquée, avec un placement approximatif…

Pour Hasan Salilhamidzic, « Ph Coutinho fait de bonnes choses mais aussi des choses trop compliquées. IL a besoin d’un sentiment d’accomplissement et de confiance, nous savons ce qu’il est capable de faire ».

Pour Hansi Flick, le message est clair « C’est une alerte pour nous, comme à Mayence : nous n’étions plus dans le match une fois le score acquis. Dimanche ((NDLR réception du RB Leipzig de J Nagelsmann), nous devrons être concentrés pendant 90 minutes ».

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils