En 10 ans, les intérims de Andries Joncker et de Willy Sagnol n’ont pas été pris en compte, 6 entraineurs se seront succédés avec des réussites diverses. 2 icônes (Hitzfed et Heynckes), 1 batisseur (van Gaal), 1 star (Guardiola), 1 échec relatif (Ancelotti) et 1 échec total (Klinsmann). Souhaitons à Niko Kovac de s’inspirer des premiers nommés et de ne pas prendre modèle sur le dernier cité…

%d blogueurs aiment cette page :