Alors que Niko Kovac joue clairement sa tête ce soir lors de la réception de Benfica, la taupe du vestiaire pourrait encore avoir révélé certains malaises dans le vestiaire. Même s’il faut rester au conditionnel, il se dit que N Kovac aurait dit aux joueurs qu’il ne serait bientôt plus là et qu’il n’est pas responsable de la situation, n’étant pas sur le terrain. Le technicien croate aurait également remis en cause la « petite mentalité » des joueurs qui ne travailleraient pas à fond ».

Alors que le nom d’Arsène Wenger revient avec insistance, on verra ce soir si le groupe lâche son entraineur, qui a affirmé en conférence de presse qu’il était un battant et que renoncement et démission ne faisaient pas partie de son vocabulaire… Ce soir place au football… avec des enjeux sur et en dehors du terrain, et qui iront bien au delà du résultat.

%d blogueurs aiment cette page :