Le board bavarois doit être rassuré et Hansi Flick tout autant. Ce Bayern, sous la houlette de celui qui était en début de saison le second assistant de Niko Kovac, a redonné une identité à l’équipe, avec un jeu offensif et des projections rapides vers l’avant. En face, la jeune équipe de Chelsea a été débordée, tout en mettant beaucoup de rythme, mais il y avait trop d’écarts entre les 2 équipes hier soir, Franck Lampard admettant que ses joueurs avaient mal géré la tension de l’évènement et qu’ils n’avaient pas su s’élever au niveau Ligue des Champions.

Olivier Giroud a parfaitement résumé le match : « La Bayern a mieux joué et ils étaient plus forts. C’est frustrant, mais nous devons nous concentrer sur le championnat ».

Une victoire nette 0-3 (MT 0-0) avec un doublé de Serge Gnabry (sur 2 assists de Lewandowski) et un dernier but du même Robert Lewandowski sur un caviar de Davies. Une nette domination (possession 63%), 880 ballons joués (581 Chelsea), 610 passes réussies (317), 16 tirs sont 6 cadrés (9/3)… Sans commentaires.

A noter la tête de Müller sur la transversale (35′) et un pénalty oublié pour le Bayern (main). Niveau satisfaction, tous les joueurs sont à féliciter mais des mentions spéciales sont à souligner: un Thiago devenu indispensable (à prolonger), associé à un Kimmich qui s’est imposé en 6. Sans oublier un Müller redevenu qu’il n’avait plus été depuis 3 ans, un Serge Gnabry virevoltant (6ème but en LDC en 6 matchs) et un Robert Lewandowski efficace et altruiste (11 buts en LDC et qui se hisse ce matin dans le top 5 des buteurs LDC au niveau de K Benzema (64 buts)).

Parmi les mauvaises nouvelles, le nouvelle blessure de K Coman (qui nécessitera un repos de 5 jours, finalement moins grave que craint au départ avec une suspicion de claquage) qui aura été assez décevant, tout comme Benjamin Pavard. Côté français, Hernandez est resté sur le banc alors que C Tolisso est rentré à la place de Gnabry à la 85ème. C’est Coutinho (66ème) qui a remplacé Coman, alors que Goretzka a lui remplacé THiago à la 90ème.

Hansi Flick a tout changé, et le Bayern a pris une très sérieuse option même s’il se méfiera d’une éventuelle remontada peu probable, sans oublier que 2 milieux londoniens seront suspendus au retour (Jorginho et Alonso, explusé hier soir (84ème) alors que le score était déjà acquis.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils