Première réussi pour Niko Kovac et ses hommes hier à Lisbonne face au Benfica. Un match plein et parfaitement maîtrisé avec des valeurs bavaroises retrouvées. Victoire 0-2 avec des buts de Lewandowski et Renato Sanches, titularisé hier soir, score acquis à la mi-temps. Un bon Robben (en manque d’efficacité) et des jours impliqués et concentrés. Mais comment ne pas évoque Renato Sanches qui retrouvait ses terres portugaises. Après une première période brouillonne, on a revu le Renato qui avait éclaboussé de sa classe l’Euro 2016. Une belle technique au service d’une rapidité impressionnante, à l’image de son but: le jeune portugais remonte le ballon en contre attaque depuis sa surface de réparation en éliminant 6 adversaires avant de transmettre le cuir qui lui reviendra (à noter la talonnade de Robben) pour lui permettre de sceller la rencontre.

Renato Sanches ne manifestera aucune joie par respect envers son ancien club (de cœur) mais il sera applaudi par tout le stade Estadio da Luz, ce qui n’a pas manqué d’impressionner Josuah Kimmich, très élogieux envers son partenaire qui revient de très loin. Niko Kovac a lui souligné que Sanches avait été impressionnant.

Tout est au vert dans les rangs bavarois et la méthode Kovac, le management et le style de jeu, semblent ravir tout le monde. Le coach et le groupe acquièrent de la bonne confiance.

%d blogueurs aiment cette page :