Le Bayern a renoué avec la victoire ce dimanche après la cruelle (mais logique) déconvenue européenne. Avec la manière (6-0) face à un adversaire (Mayence)  très rapidement dépassé. Le Bayern enchaine une 3ème très large victoire consécutive après le 1-5 à Gladbach, et les 2 6-0 face à Wolfsburg puis Mayence. De toute évidence, le groupe (malgré les critiques de Lewandowski et Hummels après Liverpool) ne lâche pas Niko Kovac, de bonne augure pour les 2 objectifs (nationaux) restant de la fin de saison. Ce match aura aussi confirmé que les absences conjuguées de Kimmich et Müller, suspendus, auront lourdement pénalisé les munichois au retour vs Liverpool. 70% de possession, 22 tirs dont 11 cadrés (Mayence 7/1), copie parfaite.

A noter parmi les satisfactions, un James époustouflant (3 buts et une passe décisive), un Süle « kolossal », un Boateng très présent (performances des défenseurs centraux à relativiser au regard de la faible opposition offensive), Un Goretzka impérial (qui aura aussi manqué / Liverpool) et enfin un Müller redevenu précieux. A noter que Lewandowski (buteur) a manqué de nombreuses occasions et qu’A Davies a marqué son premier but, quelques minutes après son entrée en remplacement d’Alaba. Le jeune américain devient ainsi le plus jeune buteur de l’histoire du Bayern, effaçant des tablettes le paragayen Roque Santa Cruz.

Les buteurs : Lewandowski, James x 3, Coman, Davies.

Le Bayern reste leader avant de se rendre à Fribourg le 30 mars, à égalité de points avec le BvB mais avec une différence de +7 désormais (+41 / +34), les bavarois enregistrant un + 16 tonitruant depuis ces 3 dernières journées.

%d blogueurs aiment cette page :