Bixente Lizarazu a profité de la fête de la Bière (lire par ailleurs)  pour se livrer sur ceux qui perpétuent aujourd’hui la tradition française initiée par JP Papin (avec une attention particulière pour Gernot Rohr le plus français des allemands qui évoluait dans les rangs bavarois au début des années 70). Pour Liza, c’est une chance pour les 5 français du Bayern d’évoluer dans un tel club, y compris pour le jeune Cuisance qu’il admet ne pas véritablement connaître. Les éloges sont appuyées sur Coman (et possible successeur de Ribéry), Tolisso (jeune et destiné à jouer de grands rôles à l’avenir), Pavard (très intelligent et qui veut toujours apprendre) et enfin Lucas Hernandez un futur « top player » dans lequel il se reconnaît au niveau du tempérament et de l’engagement….

Liza évoque aussi Uli Hoeness (un homme qui a fait le Bayern, humain et qui sait écouter sur n’importe quel sujet) et Franz Beckenbauer qui l’a fait venir en Bavière après avoir croisé le basque en 1996 (finale UEFA, avec un Bayern coaché par le Kaiser, après le limogeage d’Otto Rehhagel).

Un vibrant et très sincère témoignage de Liza sur sa famille, le FC Bayern : Mia San Mia

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils