Une première mi-temps dominé par les munichois sur tous les plans du jeu.

Un coup franc bien frappé par David Alaba et un laxisme du mur moscovite, qui n’a pas bougé d’un centimètre, auront permis l’ouverture du score à la 4ème minute.

Le pressing incessant des joueurs du Bayern a completement étouffé le jeu du CSKA qui n’a pu se procurer que 2 occasions sans grand danger pour Manuel Neuer.

Il a fallu attendre la 44ème minute pour voir un second but planté de la tête par Mario Mandzukic. Encore sur un coup de pied arreté bien placé par Arjen Robben sur la tête de l’attaquant, à la limie du hors jeu.

%d blogueurs aiment cette page :