On avait connu les sorties médiatiques à charge de l’épouse de Thomas Müller contre Niko Kovac la saison dernière lorsque l’icône bavaroise se plaignait (déjà) de son temps de jeu. Sport Bild confirme ce lundi en une que le joueur est frustré de son temps de jeu (seulement 66 minutes sur les 5 dernières rencontres) et que sa situation actuelle ne le satisfait pas. L’attaquant aurait discuté de sa frustration avec d’autres joueurs importants  et il « pourrait » envisager un départ dans les prochaines semaines (mercato hivernal).

Considéré à tort ou à raison comme le possible « taupe » du vestiaire en alimentant la presse, Thomas Müller est écouté et respecté. Si on rajoute la désarroi de Javi Martinez sur le banc de touche ce samedi (consolé et soutenu par Hansi Flick) et les critiques à peine voilées de Joshua Kimmich sur le manque de cohésion de l’équipe, tout démontre que le leadership de Niko Kovac reste précaire et fragile. Si les résultats venaient à se dégrader, le vestiaire pourrait gronder (FC Hollywood), tant sur le contenu du jeu que la gestion du groupe… Ambiance…

Niko Kovac avait de toute évidence de difficulté avec les fortes têtes bavaroises : 3 sont parties (Robben Ribéry et Hummels), la fronde interne restant incarnée aujourd’hui par Kimmich, Müller et à un degré moindre Boateng, les récentes performances sportives de 2 derniers ne plaidant pas toutefois en leur faveur… pour justifier un meilleur statut. Dans la même logique, Niko Kovac avait souhaité un groupe réduit pour justement gérer plus facilement le groupe / temps de jeu / implication / engagement / motivation. Malgré cela, Niko Kovac reste sur la sellette, rendant le vestiaire toujours explosif. A suivre.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils