Succession de Löw : Hansi Flick décline et rassure (pour l’instant)

"je vis dans le présent. Ces choses là sont trop loin"

Laminée mardi par l’Espagne, la Mannschaft a enregistrée sa pire défaite depuis… 1931. Contesté et sur la sellette depuis, Joachim Löw a depuis été confirmé par Oliver Bierhoff. Mais la position du sélectionneur Löw est toujours discutée car de plus de plus de personnes doutent à présent de sa capacité à fédérer un nouveau groupe.

Des noms ont déjà été avancés, comme Stefan Kuntz, Ralf Rangnick ou encore Hans Flick.

Si l’entraineur bavarois connait très bien la maison NM pour avoir été l’adjoint de Löw, et tout particulièrement lors de ma coupe du monde 2014 où son rôle semble avoir été déterminant (surtout quand on voit les résultats de J Löw depuis son départ et les résultats d’Hansi Flick au Bayern), Hansi a été très clair: il n’est pas intéressé par le poste.

Hansi Flick : « J’ai évidemment regardé le match, et j’ai ressenti la même chose que vous. J’ai été déçu de la façon dont nous avons joué au football. On peut subir une défaite amère, mais il faudra essayer d’en tirer les bonnes conclusions. Sur le fait de reprendre la sélection, Hansi Flick a poursuivit en ces termes: « Vous savez que je vis dans le présent, c’est pourquoi ce genre de choses est trop loin pour que j’y pense »

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More