Nul logique vs Werder (1-1), merci Manu (Neuer)

Bayern vs Brême était autrefois un sommet de la Bundesliga (lire par ailleurs la présentation du match). Cette saison, la meilleure attaque (Bayern) affronte une des défenses les plus hermétiques. Le Bayern restait sur 5 victoires consécutives avec 3 matchs pour autant de victoires à l’Allianz Arena (Schalke 04 8-0; Hertha Berlin 4-3 et Francfort 5-0). En face, le Werder restait lui sur 6 matchs consécutifs sans défaite.

Pour en terminer sur les statistiques, sur 108 confrontations, le Bayern l’a emporté 57 fois, pour 26 défaites et 25 nuls. Enfin, l’an passé, le Bayern avait corrigé le Werder 6-1 avec 1 triplé de Coutinho et 1 doublé de Lewandowski.

Déj privé de Davies et Kimmich, Hansi Flick laissait le banc au départ Sané, Goretzka, et Gnabry et rentreront en seconde mi-temps. Nzanzou Kouassi était sur la feuille de match pour la première fois, et Jamal Musiala était lui titulaire pour la première fois. Si Douglas Costa a débuté, Marc Roca est lui resté sur le banc une nouvelle fois.

Le score final est logique (1-1) Kinsley Coman égalisant de la tête sur service de Goretzka (62ème). Bousculé, manquant de justesse et de créativité offensive (70% possession, 13 occasion (contre 7), 16 tirs (7) dont 2 cadrés (3), 37 centres contre 11), le Bayern s’est heurté à un groupe solide, d’une rare solidarité, pouvant compter sur un Josh Sargent omniprésent que seul un exceptionnel Manuel Neuer a réussi à écœurer.

Malgré une domination nette (70% de possession), le Bayern aura poussé très fort en seconde période, sans pouvoir faire mieux qu’égaliser.

A noter la sortie sur blessure de Lucas Hernandez (douleurs dans le bas du dos après une mauvaise réception) dès la 19ème, obligeant Javi Martinez à se replacer en défense centrale, Alaba reprenant le poste de latéral gauche, Goretzka rentrant au milieu.

Sans Manuel Neuer (photo) , le Bayern perdait ce match. Hansi Flick avait décider de faire tourner et si les rentrées de Gnabry/Coman, Choupo-Moting/Musiala et Sané/Costa ont bien apporté de la profondeur et de l’intensité offensive, ce Bayern mutant ne sera pas parvenu à emporter la décision.

Le Bayern ne perd pas 2 points, mais en gagne un cet après midi. Notons aussi la transversale de Costa (sur un tir détourné à la 52ème en plein temps fort bavarois) mais au final, le Werder signe un nul historique (le Werder restait sur 22 défaites consécutifs à Munich).

La bonne opération est pour l’instant pour le Bayer Leverkusen qui en s’imposant à Bielefeld (1-2) dans les dernières minutes remonte à la seconde place à 1 point des bavarois. En fin d’après midi, Leipzig – en cas de succès à Francfort (Leipzig est mené à la pause 1-0 au moment j’écris ces lignes) – a la possibilité de ravir la place de dauphin en se hissant au même niveau que les munichois avec 19 points. Le BvB Dortmund a lui possibilité de revenir aussi à un point du Bayern s’il domine le Hertha à Berlin.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More