FCBayern-fr

Victoire heureuse face au VfL…

… qui enregistre sa première défaite de la saison

Les matchs s’enchainent et les constats restent les mêmes. Le FC Bayern est – comme la plupart des équipes évoluant en Europe – exténué. Les organismes sont parfois au bord de la rupture et Hans Flick devait se passer de Kimmich Goretzka au milieu, en faisant le choix de laisser au repos Pavard et Davies.

Comme attendu, le Bayern a souffert au milieu et on pourra s’étonner de la composition très offensive d’Hansi Flick avec un milieu Müller/Tolisso/Gnabry, Sané et Coman évoluant sur les ailes. On se sera également étonné de l’absence de Marc Roca pourtant recruté pour pallier des absences au milieu. Le jeune espagnol rentrera à la 70ème minute avec Musiala, pour se substituer respectivement à Tolisso et Gnabry.

59% de possession, 10 occasions (11 VfL), 11 tirs (17) dont 2 cadrés (6) et surtout 5 arrêts de Neuer (aucun côté VfL). A noter que le Bayern, sur son terrain, n’aura cadré qu’à deux reprises, pour deux buts ! et que le gardien du VfL a finalement eu une soirée tranquille, les bavarois étant incapables de régler la mire…

Sans – une nouvelle fois – un exceptionnel Neuer (avec un arrêt de classe mondiale en toute fin de partie), le Bayern perdait de match face à une très entreprenante équipe des Loups qui restait sur 11 matchs sans défaite cette saison et qi a perdu hier pour la première fois de la saison).

Niveau joueurs, le même trio sort du lot, Lewandowski (doublé) – Coman (intenable, passeur et qui confirme un vrai changement de dimension et de statut depuis le Final 8  Lisbonne) et Neuer (infranchissable ou presque). Au niveau des déceptions, rien de nouveau non plus : Sané, Gnabry, Alaba et Tolisso, sans oublier Müller particulièrement émoussé physiquement.

Niveau statistiques, le Bayern reste invaincu à domicile sur toute l’année civile 2020, ce qui n’était pas arrivé depuis 1981 (période « Breitnigge »). Mais le Bayern a encore encaissé le 1er but (c’était hier la 5ème fois consécutive) soit une statistique que le Bayern avait déjà enregistré sous l’ère Jürgen Klinsmann…

Le déplacement samedi sur les terres du leader Leverkusen (vainqueur 0-4 à Cologne hier soir) s’annonce compliqué, les joueurs de la Ruhr allant être surmotivés face à un groupe bavarois épuisé avec des joueurs blessés ou en reprise. Une vraie opportunité pour Marc Roca, peut être ménagé hier pour être titularisé samedi pour le dernier match de 2020.

Hansi Flick, durant la trêve de 15 jours pour les fêtes (une pensée pour les anglais avec leur Boxing Day…) accordera une semaine de vacances à ses joueurs.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More