Bayer 1 – Lewy 2

Le Bayern était déterminé à l’emporter pour bien finir l’année 2020. Après avoir infligé à Wolfburg sa première défaite en milieu de semaine (2-1) grâce à Robert Lewandowski,  le Bayern se déplaçait chez le leader Leverkusen également invaincu.

Le Bayer n’a plus battu le Bayern sur sa pelouse depuis le 2 05 2015 (2-0 31ème journée). Le Bayern ne compte toujours qu’une seule défaite en 2020 (4-1 à Hoffenheim 2ème journée), les bavarois ayant enchainé 14 victoires et 4 nuls TCC par la suite. L’équipe de Peter Bosz n’avait elle  connu qu’une défaite depuis le début de la saison (29 10 2020, 1-0 au Slavia Prague en phase de poule Europa League).

Le Bayern a frappé un grand coup en s’imposant chez le leader (1-2) sur un doublé de Lewandowski après avoir été mené pour la 7ème fois consécutive. Un début de match compliqué en première période, avec un but somptueux du Bayer sur une sublime reprise de volée imparable.  Le Bayern souffrait mais ce diable de Lewandowski allait profiter d’une double erreur du gardien Hradecky et de Jonathan Tah qui appréciaient mal le ballon sur un centre… . Profitant du contexte, Lewy marque de la tête dans le but vide, libre de toute opposition. Le Bayern regagnait alors  les vestiaires sur un score de parité… heureux… Dès la reprise, le Bayern allait pousser en prenant à son compte le contrôle du match. Kimmich allait rentrer à l’heure de jeu et allait apporter tout ce qui aura manqué ces dernières semaines.

A la 79ème, c’est le jeune Musiala qui trouvait le poteau… affirmant ainsi la volonté du Bayern de l’emporter.

Et c’est finalement – une fois encore – Robert  Lewandowski qui  allait donner l’avantage aux siens sur un service de Kimmich, après un mauvais contrôle de Jonathan Tah (encore). Lewy ne manquait pas l’occasion (90+3) de marquer, profitant aussi d’un ballon légèrement dévié par un défenseur de Leverkusen.

Au niveau des satisfactions, citons un Lewandowski sauveur, un Müller plein d’abnégation et un Boateng impérial. Au niveau des déceptions, Corentin Tolisso a été sans reliefs, alors que Sané a une fois encore déçu. Remplaçant Kingsley Coman à la 31ème (lire par ailleurs), il fut à son tour remplacé 38 minutes plus tard par Musiala, au regard d’une rentrée très compliquée, devenue problématique (lire par ailleurs).

La composition d’Hansi Flick aura elle déjoué tous les pronostics avec la titularisation d’Alaba au milieu,  associé à Tolisso (le jeune Roca sera encore resté sur la banc… ), alors que Niklas Süle était lui titularisé comme latéral droit, reléguant Benjamin Pavard sur le banc, Bouna Sarr n’étant pas sur la feuille de match. Autant de d’interrogations (Pavard, Roca) qui restent encore sans réponse au moment où cet article est rédigé.

Le Bayern termine 2020 en haut du classement avec 2 points d’avance sur Leverkusen et Leipzig,  et 8 sur le BvB désormais 4ème.

Bonnes fêtes de Noël à toutes et tous, les joueurs sont en vacances 1 petite semaine.

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More