FCBayern-fr

Victoire compliquée face à Mainz (2-1)

Toujours privé de son milieu si déterminant Kimmich/Goretzka, le Bayern a énormément souffert pour disposer de l’étonnant Mayence, 7ème du classement et deuxième meilleure défense derrière Fribourg et devant le Bayern.

Les hommes de Nagelsmann auront livré une copie assez indigente en première période et c’est tout a fait logiquement de Mainz a ouvert le score de la tête, Onisiwo étant étrangement seul, après que Lucas Hernandez eut été éliminé (0-1. Le Bayern paraissait alors désorganisé avec un collectif totalement défaillant, peu d’engagement, peu d’envies.

Lors de l’ouverture du score, Nagelsmann est rentré dans une colère terrible, rarement vue depuis le banc.

La seconde période fut bien meilleure (ce n’était pas bien difficile). Idéalement servi par une transversale de Tolisso, Coman faisait le différence et, n »ayant pas d’autres options, tira au but entre les jambes du gardien adverse (1-1 53′).

C’est le jeune Musiala qui allait porter l’estocade finale, servi par Pavard: un contrôle subtile et un tir placé, qui donne la victoire face à une solide et valeureux équipe de Mayence.

65% de possession, 15 occasions (5 Mainz), 20 tirs (8)  dont 8 cadrés (4) et 7 corners (2).

Le Bayern fait la belle opération, le BvB ayant été tenu en échec à Bochum malgré une domination sans partages avec 68% de possession, 17 occasions (2 Bochum), 20 tirs (5) dont 7 cadrés (3) 15 corners (0) et 31 centres (9).

Le Bayern consolide sa première place avec 37 points, le BvB étant désormais relégué à 6 longueurs, sous la pression du Bayer Leverkusen qui peut revenir à 1 point des hommes de Marco Rose.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More